Planifier un voyage en VR : 5 conseils

Planifier un voyage en VR : 5 conseils

L’été est une période propice à la découverte des magnifiques régions du Québec à bord de son VR ; et s’il arrive que des détours imprévus nous fassent découvrir de sublimes coins de pays, il est très judicieux de faire un planificateur de voyage en VR.

Pourquoi ? Comment ? Que doit-on y inclure ? On vous dit tout !

Pourquoi devrais-je faire un planificateur de voyage en VR ?

La planification d’un voyage s’effectue des semaines, voire des mois à l’avance ; de la même manière que vous ne songeriez pas à faire vos valises, vous rendre à l’aéroport et choisir une destination X en pleine saison touristique sans même réserver de billets d’avion ni d’hébergement sur place avant votre départ, il est souhaitable — et même fortement recommandé ! — de planifier un tant soit peu vos déplacements en VR non seulement au Québec, mais aussi ailleurs au Canada et aux États-Unis.

Est-ce que le but de votre voyage est de profiter de votre séjour à l’extérieur ou encore de passer la journée à trouver un emplacement de camping acceptant les VR et — encore plus important — s’il y a de la place disponible ?

Poser la question, c’est y répondre !

Avant de partir…

L’étape cruciale avant toute chose est de s’assurer que votre VR est en état de marche ; rien de tel qu’une panne ou un bris mécanique pour gâcher vos vacances ! Certes, ces situations sont toujours possibles, mais effectuer les vérifications nécessaires avant votre départ diminuera grandement les risques.

Comment organiser son voyage en VR ?

Un bon guide planificateur de voyage en VR vous permettra non seulement d’avoir l’esprit tranquille, sachant que vous aurez toujours un endroit où stationner votre roulotte ou votre VR pour la nuit, mais aussi de garder suffisamment de latitude pour des imprévus.

Voici quelques conseils pour vous aider à bâtir votre planificateur de voyage en VR :

Définissez vos objectifs de voyage

Vous désirez sillonner les Appalaches ? Longer le fleuve jusqu’en Gaspésie ? Découvrir les Rocheuses ou encore la mythique Route 66 chez nos voisins du Sud ?

En déterminant un itinéraire et les destinations que vous souhaitez visiter, il vous sera plus facile par la suite de déterminer les petits « à-côtés » de votre voyage, comme :

  • Les stations-service sur votre route
  • Les points d’intérêt entre 2 destinations
  • Les épiceries, restaurants et autres.

N’oubliez pas les travaux routiers ! Si vous savez déjà qu’il y a — ou qu’il y aura — des travaux sur votre itinéraire, prévoyez plus de temps pour vos déplacements ou, quand c’est possible, empruntez un trajet alternatif ; vous pourriez en plus découvrir de véritables petits bijoux si vous traversez des villages loin des grands axes routiers !

plusieurs roulottes côte à côte en montagne, la nuit

Établissez un budget

Faire un budget pour ses vacances ne se limite pas à calculer combien il en coûtera pour votre hébergement et votre nourriture. En effet, vous devrez prévoir les coûts en carburant — et tenir compte des fluctuations des prix, qui peuvent représenter une somme assez conséquente selon vos déplacements ! — la nourriture, les frais d’entrée si vous souhaitez visiter des attractions… pensez aussi à prévoir un budget pour les imprévus, qui ont toujours la fâcheuse tendance de survenir au plus mauvais moment (et bien souvent quand aucun plan B n’a été planifié !)

Où dormirez-vous ?

Il existe plusieurs endroits conçus pour stationner votre VR durant la nuit. Et ici aussi, il est de mise de réserver des semaines ou même des mois à l’avance, surtout si vous partez en haute saison dans un endroit prisé des voyageurs. En effet, les meilleurs emplacements de camping s’envolent comme des petits pains chauds, d’autant plus que les espaces pour gros VR sont plus rares à certains endroits.

Mais les terrains de camping et les parcs nationaux ne sont pas votre seule option, surtout si vous n’êtes que de passage dans la région, et les endroits suivants peuvent aussi vous accueillir :

  • Stationnements municipaux
  • Stationnements de magasins de grandes chaînes
  • Les hôtes membres du réseau Terego (dormir chez des producteurs locaux)
  • Etc.

Assurez-vous de connaître les réglementations et les disponibilités de l’endroit où vous souhaitez vous poser pour la nuit, de manière à éviter les mauvaises surprises !

Que doit-on inclure ?

Les documents du VR et autres documents importants

Vous les avez sans doute à portée de main, mais il est important d’avoir toujours avec soi votre permis de conduire et votre certificat d’immatriculation de même que les manuels du propriétaire.

Ce n’est pas à 500 kilomètres de la maison qu’il faudra y penser !

Prévoir des fournitures de base

Outre l’eau potable en bonne quantité et des provisions, n’oubliez pas d’inclure sur votre liste vos médicaments, une trousse de premiers soins et une trousse d’assistance routière avec fusées de détresse, lampe frontale, câbles de remorquage, etc.

Vous êtes prêts à partir !

Profitez bien de votre séjour et n’oubliez pas : la prudence est de mise sur les routes !

vue latérale arrière d'une roulotte sur une route en forêt